Rénovation énergétique: découvrez les financements disponibles pour transformer votre habitat


Face aux enjeux environnementaux et à la nécessité de réduire notre consommation d’énergie, la rénovation énergétique des logements est une priorité. Pour encourager les particuliers à entreprendre ces travaux, diverses aides financières sont mises en place par les pouvoirs publics et les organismes privés. Cet article vous présente les principaux dispositifs existants pour financer votre projet de rénovation énergétique.

MaPrimeRénov’, l’aide phare de l’État

MaPrimeRénov’ est une aide gouvernementale destinée à aider les ménages français à financer leurs travaux de rénovation énergétique. Elle a été lancée en janvier 2020 et est issue de la fusion du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et des aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah). Depuis le 1er janvier 2021, elle est ouverte à tous les propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs, sans condition de revenus.

Le montant de MaPrimeRénov’ varie en fonction des revenus du foyer et du type de travaux réalisés : isolation, chauffage, ventilation, etc. Elle peut aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros et couvrir jusqu’à 90% du coût total des travaux. Pour bénéficier de cette aide, il faut faire appel à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour réaliser les travaux et déposer une demande en ligne sur le site officiel maprimerenov.gouv.fr.

Les aides des collectivités territoriales

En plus de l’aide nationale MaPrimeRénov’, de nombreuses collectivités territoriales proposent également des aides financières pour la rénovation énergétique. Ces aides peuvent prendre différentes formes : subventions, prêts à taux zéro, exonérations fiscales… Elles sont généralement cumulables avec les autres dispositifs d’aide, mais peuvent être soumises à des conditions de ressources ou de localisation.

Pour connaître les aides disponibles dans votre région, département ou commune, vous pouvez consulter le site web de votre collectivité ou vous rendre directement en mairie. Une autre ressource utile est le réseau FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique), qui regroupe des conseillers spécialisés dans la rénovation énergétique et peut vous orienter vers les dispositifs adaptés à votre situation.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) est un dispositif de financement mis en place par l’État pour encourager les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Il permet d’emprunter jusqu’à 30 000 euros sans intérêts et avec un remboursement étalé sur 15 ans maximum. L’éco-PTZ est accessible aux propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de copropriétaires pour des logements achevés avant le 1er janvier 1990.

Pour bénéficier de l’éco-PTZ, les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE et concerner au moins l’une des catégories suivantes : isolation thermique, installation de systèmes de chauffage ou d’eau chaude sanitaire performants, réhabilitation de systèmes d’assainissement non collectif. L’éco-PTZ est cumulable avec MaPrimeRénov’ et les autres aides à la rénovation énergétique, sous certaines conditions.

Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE)

Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) sont un dispositif qui oblige les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, fioul, etc.) à inciter leurs clients à réaliser des économies d’énergie. Pour satisfaire à cette obligation, ces fournisseurs proposent différentes offres : primes énergie, prêts bonifiés, diagnostics énergétiques… Ces offres sont accessibles aux particuliers pour financer leurs travaux de rénovation énergétique et peuvent être cumulées avec les autres aides existantes.

Pour bénéficier des CEE, il faut contacter directement son fournisseur d’énergie ou se rendre sur le site web du Ministère de la Transition écologique et solidaire pour connaître les offres disponibles. Les travaux doivent également être réalisés par un professionnel RGE.

Les aides des entreprises du secteur privé

Enfin, certaines entreprises du secteur privé proposent également des aides pour la rénovation énergétique. Il peut s’agir de fabricants de matériaux isolants, de fenêtres, de systèmes de chauffage… Ces aides peuvent prendre la forme de remises sur les produits, de facilités de paiement ou encore d’accompagnement technique et financier.

Pour connaître les offres des entreprises, il est conseillé de se renseigner directement auprès des professionnels du secteur et d’établir plusieurs devis pour comparer les propositions. Il est également important de vérifier que les travaux réalisés sont éligibles aux autres dispositifs d’aide et que l’entreprise est bien qualifiée RGE.

Avec ces nombreux dispositifs d’aide à la rénovation énergétique, il est plus que jamais possible de financer ses travaux pour améliorer la performance énergétique de son logement et réduire sa consommation d’énergie. N’hésitez pas à vous renseigner et à solliciter l’aide des professionnels pour monter votre dossier et bénéficier des meilleures conditions de financement possibles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *